20850952 - headset on top of a classic microphone.

Trois émissions radio pour rendre audibles les conséquences des politiques antiterroristes. Par Chedia Le Roij.

Perquisitions massives, mises à l’isolement systématique en détention préventive, déportations administratives, déchéance de nationalité… la liste des mesures adoptées par la Belgique au nom de la lutte contre le terrorisme et le radicalisme est extensible ad nauseam.

Ces lois et pratiques des institutions répressives et judiciaires se traduisent par une augmentation spectaculaire de la violence institutionnelle exercée sur certaines populations. Ou du moins elle serait spectaculaire si elle n’était pas en partie invisibilisée.

Cette série de courtes émissions radio proposent quelques éléments pour rendre visibles les conséquences des politiques antiterroristes et anti-radicalisme et démonter les opérations politiques qui les sous-tendent.

 

La Terreur. Chapitre 1 : minority report.

Cette première émission explore une partie des conséquences du dispositif qu’est l’infraction de terrorisme.

Réalisation: Chedia, prise de son: Matthias et Chedia, avec le soutien matériel de l’Atelier Jeunes Cinéastes!

les intervenants:

 Diletta Tatti avocate à Progress Lawyer Network, Olivier Stein avocat à Progress Lawyer Network, Nicolas 
Cohen, avocat à Jus Cogens et un extrait lu du rapport de Human Right Watch,Sources d’inquiétude. Les réponses antiterroristes de la Belgique aux attaques de Paris et de Bruxelles“, novembre 2016

Pour écouter l’émission : Cliquez ICI 

 

La Terreur. Chapitre 2 : le coeur d’Ali Aarrass.

Le chœur/coeur d’Ali Aarrass nous apprend ce qu’il en coûte aujourd’hui d’être belgo-maroccain en Belgique à l’heure de l’antiterrorisme et de la coopération sécuritaire avec le Maroc. Mais surtout il exprime la puissance et la beauté des solidarités et des rencontres qui se nouent parfois au plus profond de l’injustice et de l’horreur.

Prise son et montage: Chedia, Mixage: Alice, avec les conseils avisés d’Olivier Minot et Docteur Abgrall, réalisée dans le cadre d’un stage à l’ACSR, merci à Julie Jaroszewski pour l’enregistrement de l’Estaque, et au chœur d’exister.

Pour écouter l’émission : Cliquez ICI

 

La Terreur. Chapitre 3 : l’étranger.

” Comment l’antiterrorisme réactive et intensifie la volonté affichée de l’Etat de se débarrasser de ceux qui font toujours figure “d’étrangers” : belges à double nationalité ou personnes au statut administratif d’étranger mais dont certaines sont nées et ont grandi sur le territoire belge?”

réalisation: Chedia

avec l’intervention de Nicolas Cohen, avocat à Jus Cogens et la voix de Morgane Naes

Pour écouter l’émission : Cliquez ICI

 



About

Prison activist and editor. Luk Vervaet is the author of « Le making-of d'Anders B. Breivik » (Egalité=Editions, 2012), « Nizar Trabelsi : Guantanamo chez nous ? (Editions Antidote, 2014), " De grote stap achterwaarts, teksten over straf en gevangenis" (Antidote & PTTL, 2016). He is co-author of « Kim et Ken, mes enfants disparus » (Editions Luc Pire, 2006), « Condamnés à la prison? Ecrits sur un monde caché » (Revue Contradictions, 2008) et « L'affaire Luk Vervaet : écrits sur un interdit professionnel » (Revue Contradictions, 2011).


'Trois émissions radio pour rendre audibles les conséquences des politiques antiterroristes. Par Chedia Le Roij.' have no comments

Be the first to comment this post!

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

Images are for demo purposes only and are properties of their respective owners. Old Paper by ThunderThemes.net Admin by Numic